Les marchés asiatiques plombés par l'Espagne et la Chine

  • A
  • A
Les marchés asiatiques plombés par l'Espagne et la Chine
Partagez sur :

Les places asiatiques espéraient un plan de relance à Pékin...

Après deux jours de progression, les Bourses asiatiques sont rattrapées ce matin par le pessimisme engendré par la situation de l'Espagne et l'absence de plan de relance en Chine... A Tokyo, l'indice Nikkei recule de 0,3% peu avant la fin de la séance, tandis que l'indice Hang Seng plonge de 1,8% en séance à Hong Kong, le Shanghai Composite cède 0,3%, Taiwan cède 1% et Séoul perd 0,3%. De leur côté, les Bourses de Sydney, Singapour et Bombay (indice BSE Sensex) reculent toutes trois de 0,5% à 0,6%. Sur le marché des changes, l'Euro est retombé cette nuit à un nouveau plus bas depuis deux ans, à 1,2455$, et cote ce matin 1,2465$ (-0,2%) sur fond d'inquiétude croissante sur les finances de l'Espagne. Hier, le gouverneur de la Banque d'Espagne a annoncé son départ le 10 juin, anticipant d'un mois la fin de son mandat... Un départ précipité qui illustre les tensions actuelles au sein des autorités espagnoles, qui peinent à trouver une solution pour financer sans aide extérieure Bankia, dont les besoins ont explosé à 19 Milliards d'Euros... La probabilité que l'Espagne soit forcée d'avoir recours au fonds européens de stabilité financière (FESF) pour soutenir son secteur bancaire s'est donc fortement renforcée ces derniers jours, estiment les opérateurs de marché... Les mauvaises nouvelles sont aussi venues de Chine ce matin, où l'agence officielle 'Xinhua' a douché les espoirs d'un vaste plan de relance de l'économie, qui faisait l'objet de rumeurs ces derniers jours... 'Xinhua' a ainsi affirmé que les autorités chinoises n'avaient pas l'intention d'adopter un plan de soutien d'une ampleur semblable à celui de 2008, qui avait atteint 586 Mds$ (360 MdsE), après la crise financière des crédits "subprime".