Les marchés asiatiques ignorent les difficultés de la zone euro !

  • A
  • A
Les marchés asiatiques ignorent les difficultés de la zone euro !
Partagez sur :

Le rebond se poursuit du côté de l'Asie où les investisseurs croient en des mesures de relance...

Les Bourses asiatiques ont finalement détourné leurs yeux de la crise de l'Euro, face à des rumeurs de plus en plus précises d'un prochain plan de soutien chinois à l'économie... A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en hausse de 0,7% malgré un début de séance dans le rouge, tandis que l'indice Hang Seng regagne 0,8% en séance à Hong Kong, le Shanghai Composite avance de 1,2%, Taiwan rebondit de 2,9% et Séoul de 1,4%. De son côté, Sydney monte de 1%, Singapour prend 0,5% et la Bourse de Bombay (indice BSE Sensex) avance de 0,4%. Sur le marché des changes, l'Euro s'effrite de nouveau à 1,2530$ (-0,06%) sur fond d'inquiétude croissante sur les finances de l'Espagne... Hier, le Premier ministre Mariano Rajoy n'est pas vraiment parvenu à rassurer les marchés, en admettant que son pays fait face à des difficultés de financement, tout en assurant qu'il n'avait toujours pas besoin de plan de sauvetage pour ses banques et ses régions autonomes surendettées... Les investisseurs ont donc préféré regarder du côté de la Chine ce matin, où la perspective de mesures de stimulation, notamment en faveur du secteur automobile, ainsi que des rumeurs de baisse des taux, ont redonné un peu de couleurs aux marchés. Le ministère chinois des Finances a ainsi annoncé qu'il accorderait jusqu'à 2 Mds de Yuans (317 Millions de Dollars) par an pour soutenir le secteur des voitures "vertes", à faibles émissions de CO2. Une annonce qui a fait grimper le compartiment automobile : les titres des constructeurs Geely Automobile et Dongfeng Motor grimpent respectivement de 4,7% et de 2,7% à Hong Kong, après une note de BNP Paribas estimant que les deux groupes seront les plus favorisés par les subventions d'Etat annoncées. Le constructeur Great Wall Motor progresse plus modestement de 0,25% à Hong Kong. A Tokyo, le fabricant japonais d'engins de chantier Komatsu remonte aussi de 3,2% dans l'espoir d'une reprise de l'économie chinoise. Toujours à Tokyo, le titre Marubeni Corp s'adjuge 2,6% après des informations selon lesquelles le courtier nippon en matières premières serait proche d'un accord pour racheter le négociant en céréales américain Gavilon pour environ 3,5 Milliards de Dollars (et 5 Mds$ dette comprise). Les deux groupes pourraient annoncer un accord dans la journée de ce mardi, selon des sources proches du dossier... Enfin, le secteur bancaire, qui avait commencé la séance dans le rouge, s'est finalement rallié à l'optimisme ambiant avec une hausse de l'ordre de 0,8% pour Sumitomo Mitsui Financial et pour Mizuho Financial à Tokyo, tandis que la banque australienne Westpac Banking gagne 0,5%...