Les loueurs de voitures surveillés de près par la Commission européenne

  • A
  • A
Les loueurs de voitures surveillés de près par la Commission européenne
Partagez sur :

Bruxelles a reçu plusieurs plaintes de consommateurs concernant des pratiques discriminatoires.

Plusieurs sociétés de locations de voitures exerçant au sein de l'Union européenne sont dans le viseur de Bruxelles. Dans une lettre adressée en juillet dernier à Sixt, Entreprise et Goldcar, Europcar, Hertz et Avis, l'organe exécutif européen leur a demandé de cesser leurs pratiques discriminatoires relatives à la location de voitures en ligne, après avoir reçu de nombreuses plaintes. Différences de prix selon le pays de résidence "La lettre de la Commission souligne l'existence de pratiques de réacheminement automatique après identification de l'adresse IP du consommateur. Il arrive aussi que (ce dernier) soit empêché d'effectuer toute réservation en ligne en raison de son adresse IP", souligne la Commission dans un communiqué publié lundi. La Commission a par ailleurs constaté que les prix pouvaient fortement varier en fonction du pays de résidence. Suite à l'envoi de cette lettre Sixt, Entreprise et Goldcar, Europcar ont répondu de manière satisfaisante, contrairement aux trois autres loueurs de voitures. La Commission leur a donc laissé jusqu'au 30 ao�"t pour qu'ils fassent part des mesures qu'ils mettront en place afin de stopper ces pratiques discriminatoires.