Les investisseurs gardent une bonne image des agences de notation

  • A
  • A
Les investisseurs gardent une bonne image des agences de notation
Partagez sur :

Leurs méthodes de notation sont cependant jugées peu transparentes...

Globalement, les investisseurs professionnels gardent une bonne image des agences de notation, malgré leur rôle joué dans la crise des dettes souveraines. Ils sont 59% à exprimer une opinion positive, d'après une enquête menée par Ifop à la demande du Sénat. Ils sont même 65% à penser que leur analyse est "rigoureuse" et 57% à estimer qu'elles sont impartiales. Pourtant, à y regarder de plus près, 58% jugent leurs méthodes d'analyses peu transparentes. Autre mauvais point pour les agences : 84% des investisseurs considèrent que certaines notes ont déjà été surévaluées. "Cet élément est important, car les débats récents sur leur rôle dans la crise des subprimes ou des dettes souveraines montrent que les agences ont souvent surévalué les notes, pour ensuite les dévaluer brutalement, dans l'urgence", souligne le Sénat. La crise des subprimes et des dettes souveraines a relancé le débat autour de la responsabilité des agences de notation. Sur ce point, 80% des investisseurs y sont favorables dont 63% "en alignant par exemple leur régime sur celui des commissaires aux comptes". Les sondés sont également favorables à une plus grande concurrence sur le marché de la notation (64%). Mi-juin, le Sénat a rendu un rapport suggérant la création d'une "agence européenne indépendante de taille mondiale".