Les hôtels de qualité se démarquent auprès des touristes

  • A
  • A
Les hôtels de qualité se démarquent auprès des touristes
Partagez sur :

La fréquentation s'est maintenue en France en 2012, grâce à la clientèle étrangère

La fréquentation des hébergements touristiques est restée stable en 2012, grâce à la clientèle étrangère. Dans son étude annuelle, l'Insee indique que l'activité est restée stable dans les hôtels, avec 198,4 millions de nuitées enregistrées. Elle a diminué de 1,0% dans les campings (105,7 millions de nuitées pendant la saison estivale). Avec un peu plus de 92 millions de nuités, les autres hébergements collectifs enregistrent une progression de 0,6%, dopés par les résidences hôtelières et de tourisme. "Tous modes d'hébergements collectifs confondus, les nuitées sont quasi stables (- 0,1%) avec 396,6 millions de nuitées en 2012", détaille l'institut de la statistique. Les clients français ont été moins nombreux dans les hôtels (-1,2%) et, dans une moindre mesure, dans les campings (-0,2%). Les hébergements touristiques peuvent donc remercier les étrangers, dont le niveau de fréquentation est remonté l'année dernière, sans toutefois retrouver ses niveaux d'avant-crise. "Il sont venus plus nombreux dans les hôtels (+2,2%), comme dans les campings (+2,1%)", écrit l'Insee. Plus de confort Les Européens constituent la principale clientèle étrangère des hôtels (70% des nuitées étrangères) et plus encore des campings (99,8 %). Les Britanniques sont ceux qui fréquentent le plus les hôtels, devant les Allemands et les Belges. Côté campings, les plus assidus sont les Néerlandais, devant les Allemands et les Britanniques. Cette étude révèle aussi que la clientèle choisit de plus en plus de se loger dans des établissements de milieu ou haut de gamme, offrant davantage de confort. "Dans les campings, l'attrait des emplacements équipés se confirme (+ 1,2 %) au détriment des emplacements nus (- 2,7 %)", écrit l'Insee. Les chaînes hôtelières, aux normes standardisées, plus facilement identifiées par les clients profitent aussi de cette tendance : leur taux d'occupation dépasse celui des hôtels indépendants (65,1 % contre 56,3 %). A noter que les démarches de labellisation semblent être pour beaucoup dans cette évolution...