Les hommages à Steve Jobs se multiplient dans le monde

  • A
  • A
Les hommages à Steve Jobs se multiplient dans le monde
Partagez sur :

Célébrités et anonymes saluent un homme "visionnaire", après la mort de l'ex-patron d'Apple à l'âge de 56 ans.

Anonymes ou célébrités, des milliers de personnes rendent hommage ce jeudi à Steve Jobs, le cofondateur et emblématique ex-patron d'Apple. Aux Etats-Unis, en Europe ou en Australie, des "fans" saluent celui qu'ils considéraient comme un "génie", mort à l'âge de 56 ans d'un cancer du pancréas. Ils ont commencé à déposer des messages, des bougies ou des fleurs devant les Apple Store, à Los Angeles, New York ou encore à Shangai. Le phénomène est encore plus prononcé sur la toile. Apple a modifié la page d'accueil de son site Internet pour afficher une photo de son cofondateur, titrée simplement : "Steve Jobs: 1955-2011." L'entreprise doit bientôt organiser une cérémonie à sa mémoire. Et les admirateurs se bousculent sur les réseaux sociaux, de Facebook à Twitter, remerciant Steve Jobs "d'avoir changé le monde", entre autres... Twitter a notamment vu la création d'un nouveau hashtag, ou mot-clef, "iSad", "iTriste", en hommage aux nombreuses inventions du groupe... Les célébrités aussi ont très largement réagi à ce décès, y compris dans le camp des "adversaires" d'Apple. "Pour ceux d'entre nous qui ont été suffisamment chanceux pour travailler avec lui, ça a été un honneur follement grand", a déclaré l'ex-rival Bill Gates, ancien patron de Microsoft. Le patron du sud-coéren Samsung, empêtré dans une vingtaine de conflits judiciaires contre Apple, a salué celui qui "a introduit de nombreux changements révolutionnaires dans le secteur des technologies de l'information. (...) Son esprit innovant et ses réussites remarquables resteront gravés à jamais dans l'esprit des gens à travers le monde", a-t-il déclaré. Le président Barack Obama a rendu hommage à "un des plus grands inventeurs américains, assez courageux pour penser différemment, assez audacieux pour croire qu'il pouvait changer le monde, et assez talentueux pour le faire !".