Les géants de l'agroalimentaire améliorent leurs pratiques dans les pays en développement

  • A
  • A
Les géants de l'agroalimentaire améliorent leurs pratiques dans les pays en développement
Partagez sur :

En la matière, Nestlé fait figure d'élève modèle...

Quelle est l'attitude des dix principaux géants de l'agroalimentaire dans les pays en développement ? L'ONG Oxfam International a établi un classement  selon la qualité de leur politique dans plusieurs domaines (attitude à l'égard des femmes, agriculture, transparence...). Bilan : les progrès sont au rendez-vous mais trop lents... Nestlé, meilleur élève A l'exception de l'américain General Mills, les neuf autres géants - Unilever, Coca, PepsiCo, Danone, Nestlé, Mondelez, Kellogg's, Mars, Associated British Foods - ont fait des efforts par rapport à l'an dernier. Le trio de tête demeure inchangé : Nestlé occupe la première place devant Unilever et Coca-Cola, avec des scores de respectivement 64%, 63% et 54% contre 54%, 49% et 41% un an plus tôt. Le français Danone conserve sa sixième place mais enregistre l'une des plus faibles progression en termes de résultats (+2 points à 31%). Avec un score de 21%, General Mills perd deux places et se retrouve dernier. Oxfam salue notamment les progrès réalisés par Coca-Cola et ABF en vue de "mettre fin aux accaparements de terres dans le cadre de leurs chaînes". Les deux groupes ont entrepris des initiatives afin de s'attaquer à ces problématiques. "Les trois premiers fabricants mondiaux de chocolat - Nestlé, Mondelez et Mars - dévoileront en mai 2014 un plan d'action détaillé pour lutter contre les inégalités entre hommes et femmes dans leurs chaînes d'approvisionnement", ajoute l'organisation. Huit sociétés sur dix ont enfin amélioré leur politique environnementale.