Les Français très sévères envers l'action de l'Etat en matière de chômage

  • A
  • A
Les Français très sévères envers l'action de l'Etat en matière de chômage
Partagez sur :

Après l'espoir suscité par la présidentielle, le mécontentement des Français touche de nouveaux niveaux record...

Montée interrompue du chômage et multiplication des plans sociaux... L'emploi est au coeur des attentes des Français, selon un sondage BVA pour l'institut Paul Delouvrier publié ce lundi. Après avoir nettement reculé entre 2010 et 2011, il reprend la première place, en atteignant même un niveau record comme priorité majeure, à 66%, soit 20 points de plus qu'il y a un an. "Campagne présidentielle oblige, ce niveau d'attente sur l'emploi est encore plus élevé que celui que nous constations les années précédentes (58 à 59%)", note BVA. L'élan de la présidentielle stoppé Et l'action de l'Etat en la matière suscite beaucoup de mécontentement, après l'élan suscité par la campagne présidentielle. "Avec seulement 42% de bonnes opinions, soit 8 points de moins qu'en novembre 2011, le niveau de jugements positifs des Français sous la présidence Hollande renoue avec les très bas niveaux constatés sous celle de Sarkozy en 2009 et 2010 (42% et 43%)", notent les auteurs de ce sondage. Ce chiffre est même inférieur à celui constaté en 2007, quelques mois après l'élection de Nicolas Sarkozy (47% de niveau moyen). Renforcement de la base clients Ce sondage s'est aussi intéressé à la satisfaction des usagers en matière de services publics. A 74%, ce niveau élevé est à peu près comparable aux années précédentes (76% en 2011 et 73% en 2010). A noter que le sentiment est contrasté selon les services. Il évolue peu (+3 points à -3 points) pour l'éducation nationale, la santé publique, ou la police et la gendarmerie. Seule la justice connaît une chute de 15 points à 53%. Ce service avait "bondi exceptionnellement (+14 points) en 2011, sans doute dans la foulée des promesses du futur président lors de la campagne présidentielle" et repasse donc par la case départ...