Les Français sont prêts à passer à l'action, assure Pierre Gattaz

  • A
  • A
Les Français sont prêts à passer à l'action, assure Pierre Gattaz
Partagez sur :

"Tant qu'on ne prendra pas des mesures structurelles profondes pour le pays, tant qu'on n'assumera pas l'économie de marché, la mondialisation, ça ne marchera pas", estime le patron des patrons...

L'exécutif s'accroche à son objectif, mais l'Insee ne voit pas d'inversion de la courbe du chômage avant la mi-2014... Pas plus que les patrons, qui expriment leurs scepticisme par la voix du dirigeant du Medef. "Tant qu'on ne prendra pas des mesures structurelles profondes pour le pays, tant qu'on n'assumera pas l'économie de marché, la mondialisation, ça ne marchera pas", a estimé Pierre Gattaz vendredi sur RTL. "C'est ma grande angoisse" Tant que ces mesures ne seront pas prises, et notamment la baisse des charges et la baisse des dépenses publiques puisque c'est complètement lié, nous resterons à des niveaux de 11% de chômage, et nous risquons de passer à côté de la croissance et c'est ma grande angoisse, et c'est l'angoisse des chefs d'entreprises", a-t-il poursuivi. Décrochage "Les Français sont prêts à la réforme, ils ont compris que nous sommes en train de décrocher par rapport au monde entier. (...) Je pense qu'il faut maintenant passer à l'action, aller vite. On ne peut plus attendre que tous les mois passent, sans réforme structurelle, notamment dans la sphère des dépenses publiques, dans la simplification de la réglementation. Ce sont des mois qui sont destructeurs pour le pays", a ajouté Pierre Gattaz.