Les Français sont favorables à un plafonnement des allocations familiales

  • A
  • A
Les Français sont favorables à un plafonnement des allocations familiales
Partagez sur :

Mais 55% d'entre eux s'opposent à une fiscalisation de ces aides...

Les instituts de sondage sont d'accord... Selon deux études publiées ce jeudi, une très forte majorité des Français sont favorables à un plafonnement des allocations familiales, alors que Bercy étudie des pistes pour réduire les dépenses publiques. Le principe d'une modulation des aides, en fonction des revenus des foyers, convient ainsi à 74% des personnes interrogées par CSA pour BFM TV. Seuls 21% y sont opposés. Le constat est le même pour Harris Interactive. Son étude réalisée pour la chaîne LCP montre que 79% des sondés sont favorables à un gel des allocations familiales pour les plus hauts revenus. Les "allocs" sont versées actuellement sans condition de ressource, mais 73% souhaitent que cette donnée soit désormais prise en compte. Fiscaliser les "allocs" Didier Migaud, le premier président de la Cour des Comptes, a fait beaucoup de bruit en allant jusqu'à proposer de fiscaliser ces allocations familiales, afin d'augmenter les recettes de l'Etat. Sur ce point, les Français sont beaucoup plus réservés : le sondage Harris Interactive montre que 55% d'entre eux sont opposés à une telle mesure. Cette dernière solution semble d'ailleurs avoir été écartée par l'exécutif. "Le gouvernement a légitimement demandé aux Français, notamment aux plus aisés, un effort pour redresser les finances publiques. Il serait bienvenu de respecter une pause avant de penser à une nouvelle hausse, directe ou indirecte, des impôts", a réagi sur cette question le ministre du Travail Michel Sapin, en début de semaine.