Les Français ne vont pas regretter Arnaud Montebourg

  • A
  • A
Les Français ne vont pas regretter Arnaud Montebourg
Partagez sur :

59% d'entre eux approuvent l'exclusion de l'ex-ministre de l'Economie, et 63% demandent une dissolution de l'Assemblée.

Le limogeage d'Arnaud Montebourg, remplacé au poste de ministre de l'Economie par l'ex-secrétaire général adjoint de l'Elysée Emmanuel Macron, ne laisse pas de regrets aux Français. D'après un sondage de l'institut Odoxa, réalisé pour 'Le Parisien', 59% d'entre eux estiment que François Hollande et Manuel Valls ont fait le bon choix en l'excluant du gouvernement. L'ex-locataire de Bercy avait mis le feu aux poudres en critiquant à plusieurs reprises la semaine dernière la politique économique de l'exécutif, entraînant un remaniement gouvernemental. Problème : le gouvernement "Valls 2", ou "gouvernement de clarté", ne convainc pas lui non plus. "Huit Français sur dix pensent que sa politique économique ne sera ni claire, ni juste, ni surtout efficace !", écrit le 'Parisien', précisant que les sceptiques se trouvent aussi dans les rangs des sympathisants de gauche, 34% seulement estimant que cette nouvelle équipe sera "efficace". 63% demandent une dissolution Plusieurs voix se sont élevées à droite pour réclamer une dissolution de l'Assemblée, le poids de la majorité semblant toujours plus faible, et cette opinion semble de plus en plus suivie par l'opinion : 63% des Français se prononcent pour une réélection des députés, 36% s'y déclarant opposés. Cette demande provient en large majorité, à 86%, des électeurs de la droite. Manuel Valls, qui a défendu sur France 2 mardi sa décision de présenter la démission de son premier gouvernement né en mars dernier et les choix faits pour constituer la nouvelle équipe, s'est dit convaincu d'obtenir une majorité à l'Assemblée lors d'un vote de confiance qui aura lieu en septembre ou en octobre.