Les Français n'ont jamais passé autant de temps au téléphone

  • A
  • A
Les Français n'ont jamais passé autant de temps au téléphone
Partagez sur :

Ou comment Free a chamboulé les habitudes des Français...

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a dévoilé ses chiffres pour le deuxième trimestre, qui mettent une nouvelle fois en avant le bouleversement opéré par Free dans le secteur. Le nombre de cartes SIM en service a augmenté de 4,5 millions en un an, pour atteindre 70,4 millions à la fin du trimestre. "Le taux de pénétration, calculé comme le ratio du nombre de cartes SIM sur la population française, est de 107,9% à fin juin 2012", précise l'Arcep. "L'arrivée en janvier 2012 d'un quatrième opérateur de réseaux mobiles, positionné uniquement sur le segment des abonnements post payés, a contribué à accélérer la croissance sur le marché des forfaits au détriment du marché des cartes prépayées" note l'autorité dans un communiqué. Ainsi, les clients se sont tournés vers des offres forfaitaires libres d'engagement (un abonné sur quatre en juin 2012). La croissance annuelle du nombre d'abonnements n'a jamais été aussi élevée (+8,6% en un an au deuxième trimestre 2012), au détriment des cartes prépayées. 8 minutes de plus par mois Les Français utilisent aussi davantage leur téléphone : ils sont resté 29,7 milliards de minutes au téléphone au deuxième trimestre 2012, soit huit minutes supplémentaires par client et par mois.. "La tendance positive entamée au troisième trimestre 2010 se confirme : +11,0% en un an au deuxième trimestre 2012 après +5,7% au premier trimestre, des taux jamais atteints au cours des cinq dernières années", écrit l'Arcep. "Cette croissance s'explique en partie par l'augmentation importante du nombre de forfaits et par la diffusion de plus en plus large de forfaits d'abondance pour la voix dans la clientèle", note l'Arcep, qui note une nouvelle fois l'influences des forfaits illimités, à l'image de ceux proposés par Free Mobile. Le trafic mobile dépasse d'ailleurs désormais très largement celui sur les téléphones fixes.