Les Français favorables à plus de liberté pour les entreprises

  • A
  • A
Les Français favorables à plus de liberté pour les entreprises
Partagez sur :

Alors que la crise plombe toujours plus leur moral...

Méfiance et morosité... Ces deux termes sont ceux qui décrivent le mieux l'état d'esprit des Français, interrogés par Opinionway en ce début d'année 2013. Plus d'un tiers des sondés cite ces qualificatifs (respectivement 32% et 31%), juste devant la lassitude (29%), et loin devant la sérénité (20%) et le bien-être (19%). Cette quatrième enquête annuelle, réalisée avec le Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po), s'est penchée sur l'opinion des Français face aux difficultés économiques que traverse le pays, entre montée du chômage et multiplication des plans sociaux. Ces derniers se montrent de plus en plus libéraux : 53% des sondés sont favorables à ce que l'Etat "fasse confiance aux entreprises et leur donne plus de libertés", soit un bond de 12 points en un an. A l'inverse, ils ne sont plus que 44% à estimer que l'Etat doit les contrôler et les réglementer plus étroitement (-14 points). Prendre aux riches ? Opinionway a soumis cette phrase aux sondés : "Pour établir la justice sociale, il faudrait prendre aux riches pour donner aux pauvres". Plus de la moitié (53%) se disent d'accord, soit une hausse de 20 points depuis l'an dernier, et 46% se disent "pas d'accord" (-20 points). Par ailleurs, les Français sont 68% à penser que les jeunes réussiront moins bien que leurs parents, un chiffre néanmoins quasi stable par rapport à l'an dernier. La plupart d'entre eux estime que faire partie de l'Union européenne est une chance pour Paris (44%, -1 point), tandis que 29% évoquent "une mauvaise chose" (+6 points).