Les Français favorables à la restauration de l'ancien barème de l'ISF

  • A
  • A
Les Français favorables à la restauration de l'ancien barème de l'ISF
Partagez sur :

Ils sont 75% à la plébisciter...

L'environnement économique ne rassure pas les Français... Ils sont 54% à se déclarer "plutôt moins confiants" concernant l'avenir, en hausse de 10 points par rapport au mois de juin, montre un sondage BVA publié ce jeudi. L'institut de sondages a interrogé les Français sur les mesures visant à augmenter les recettes de l'Etat et dont certaines ont été dévoilées hier. La restauration de l'ancien barème de l'Impôt sur la fortune qui devrait permettre au gouvernement de récupérer 2,3 milliards d'euros en 2012 est majoritairement bien accueilli (75% d'avis favorables), tout comme la création d'une tranche supplémentaire de l'impôt sur le revenu à 75% pour les contribuables percevant plus de 1 million d'euros par an (73% d'avis favorables). Lors de son discours de politique générale prononcée mardi à l'Assemblée nationale, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a confirmé que la mesure verrait le jour, sans donner de calendrier précis. A l'inverse, les personnes interrogées sont majoritairement contre une hausse de la TVA ou de la CSG (78% d'avis défavorables). Le gouvernement Ayrault a décidé d'abroger la TVA dite sociale qui prévoyait de faire passer son taux de 19,6% à 21,2% en contrepartie d'une baisse des charges patronales. Enfin, une courte majorité de Français (56%) ne milite pas pour une augmentation des droits de successions et donations, abaissés par Nicolas Sarkozy. L'abattement vaudra dès 100.000 euros au lieu de 160.000 jusqu'ici. Bercy espère récupérer 140 millions d'euros dès cette année.