Les Français et les Allemands ne croient plus aux vertus de l'Euro

  • A
  • A
Les Français et les Allemands ne croient plus aux vertus de l'Euro
Partagez sur :

42% d'entre eux pensent que leurs pays respectifs se porteraient mieux sans la monnaie unique...

Les Français et les Allemands sont les plus sceptiques vis-à-vis de l'Euro, d'après un sondage réalisé par la chaîne américaine CNN dans 7 pays européens. Les résultats sont équivalent dans les deux pays : 42% des sondés estiment que l'économie de leur pays se portrait mieux sans la monnaie unique. Une proportion similaire s'oppose à un fédéralisme renforcé des "Etats-Unis d'Europe", "tel que prôné par la chancelière Angela Merkel", précise CNN. Ce pourcentage est moins élevé dans les autres pays concernés par cette étude : 33% des Grecs, seulement 27% des Irlandais, et 36% des Portugais pensent qu'ils seraient plus forts sans l'euro. Le sondage montre que les Italiens, qui sont plus particulièrement menacés par la crise de la dette, sont les plus favorables à une Europe plus fédérale, à 65%. Ils sont talonnés par les Espagnols (64%), et les Grecs (49%). Les deux premières puissances économiques de la zone euro sont moins favorables à la création des "Etats-Unis" de l'Europe : 35% des Français se prononcent pour, et 36% des Allemands. L'étude menée par CNN montre également une crise de confiance vis-à-vis des politiques, notamment dans les pays les plus fragiles : seuls 10% des Italiens font confiances à leurs dirigeants pour prendre en main leurs intérêts... un score équivalent à celui du Portugal, et supérieur à celui de l'Italie (9%). C'est mieux pour l'Allemagne (40%), mais seuls 13% des Français croient aux actions de leurs hommes politiques.