Les Français, des adeptes méfiants des réseaux sociaux

  • A
  • A
Les Français, des adeptes méfiants des réseaux sociaux
Partagez sur :

Ils sont 35% à ne pas ne pas accorder leur confiance à des sites qui font le plein d'utilisateurs...

Les Français se méfient de leurs sites favoris... Le baromètre de la confiance des Français dans le numérique, réalisé par l'Idate pour l'Association de l'économie numérique (Acsel) et la Caisse des Dépôts, montre que les réseaux sociaux sont entrés dans leur quotidien : 87% des internautes sont inscrits sur Facebook, Copains d'avant, MySpace, Viadeo ou LinkedIn... mais seuls 35% leur accordent le confiance ! Paradoxe de cette étude : les utilisateurs donnent énormément d'informations sur leur vie privée. "Dans la plupart des cas, les utilisateurs de réseaux sociaux se présentent sous leur véritable identité (à hauteur de 86%). Cependant 19% utilisent un pseudonyme, en général connu des amis", note l'Acsel, qui précise que "la recherche d'anonymat est particulièrement forte sur Twitter, et en toute logique faible sur les réseaux professionnels". 48% des sondés évoquent, parmi les "risques perçus", l'accès à la vie privée par des inconnus, et 41% la conservation des données personnelles sans limite de temps. Les internautes sont 38% à citer "la perte de vie privée en général", et 34% l'utilisation des données personnelles à des fins commerciales. Conclusion : 38% des internautes déclarent que "rien ne peut leur donner confiance". La politique de confidentialité est un des éléments majeurs pour nourrir la confiance. Ainsi, la réputation, l'adhésion des amis ou de la familles, l'envergure internationale rassurent également les internautes", souligne l'étude.