Les Français de plus en plus hostiles à la rigeur et aux hausse d'impôts

  • A
  • A
Les Français de plus en plus hostiles à la rigeur et aux hausse d'impôts
Partagez sur :

57% des Français anticipent une baisse de leur pouvoir d'achat...

Rigueur et hausse de la fiscalité pèsent de plus en plus sur le quotidien des Français... Ils sont désormais 57% à tabler sur une baisse de leur pouvoir d'achat dans les trois prochains mois, soit une hausse de 4 points en un mois et un bond de 21 points par rapport à l'élection de François Hollande mai. Le dernier baromètre Viavoice-BPCE pour 'Les Echos' et France Info montre qu'un seuil d'intolérance a été atteint... Les impôts inquiètent Tout comme le chômage, le pouvoir d'achat reste au coeur des craintes des sondés. Avec l'augmentation de la fiscalité des ménages (impôt sur le revenu, ISF, progressivité de l'imposition sur les revenus du capital), le sujet inquiète de plus en plus. "Alors qu'en mai dernier seuls 25% des Français plaçaient les impôts parmi les dépenses les préoccupant le plus, ce taux a fortement progressé à 43% aujourd'hui, soit une hausse de 18 points (+6 depuis septembre)", note Viavoice. Refus de la rigueur L'étude montre par ailleurs que les Français sont de plus en plus hostiles à l'idée de faire des efforts : 62% d'entre eux refusent de "perdre un peu de pouvoir d'achat pour réduire la dette et les déficits publics", d'après le sondage. Ce chiffre augmente de 5 points par rapport à celui enregistré en octobre 2011, après le premier plan de rigueur du gouvernement Fillon.