Les Français de moins en moins nombreux à souhaiter que la Grèce quitte la zone euro

  • A
  • A
Les Français de moins en moins nombreux à souhaiter que la Grèce quitte la zone euro
Partagez sur :

Ils sont 44% à le désirer, contre plus de 70% en novembre dernier, d'après les résultats d'un sondage...

Les Français se montrent solidaires de la Grèce, engluée dans une crise économique et politique. Ils sont seulement 44% à être "favorables à son exclusion de la zone euro dans le cas où elle ne parviendrait pas à réduire sa dette et son déficit", d'après un sondage Ifop réalisé pour 'Atlantico' et rendu public ce lundi. Ils étaient 73% à partager ce point de vue en novembre dernier. A l'inverse, 52% y sont opposés, contre 27% à la fin de l'année dernière. Parmi les personnes interrogées et favorables à une sortie de la République hellénique, 67% sont des sympathisants du Front national, 53% de l'UMP et 34% de la gauche, montrent encore les résultats de cette enquête. L'éventualité d'une sortie de la zone euro rejetée en bloc il y a encore quelques semaines, est devenue une option sur laquelle planchent l'Union européenne et le Fonds monétaire international. La directrice du FMI, Christine Lagarde a dit la semaine dernière se préparer "techniquement" à une sortie de la Grèce. De leur côté, la BCE et la Commission européenne ont mis en place "des services qui travaillent sur des scénarios d'urgence dans le cas où la Grèce n'y arrive pas", a confié vendredi le commissaire au Commerce, Karel De Gucht au quotidien belge 'De Standaard'.