Les Français adeptes d'un syndicalisme plus pragmatique ?

  • A
  • A
Les Français adeptes d'un syndicalisme plus pragmatique ?
Partagez sur :

Près de 70% des Français estiment que les syndicats ont une approche trop "idéologique", selon une étude réalisée par l'institut TNS Sofres...

Les Français sont attachés à leurs syndicats, mais les jugent déconnectés de leurs besoins et trop dogmatiques. Ainsi, pour 76% des Français, les organisations syndicales sont "trop politisées", selon une étude TNS Sofres publié ce matin dans 'Les Echos'. Les syndicats éloignés des besoins des salariés En outre, ils ont une approche "trop idéologique" pour 69% des sondés et "comprennent mal" les besoins des salariés (53 %) et les réalités économiques (50%, un chiffre en hausse de 10 points depuis 2010). Les Français restent attachés à la présence des syndicats pour les défendre, mais ils sont  six sur dix à estimer que tous "les syndicats se ressemblent" et  à juger qu'"il y a trop de concurrence entre les syndicats". Face aux bouleversements entraînés par la crise économique actuelle, les Français restent partagés sur les solutions à apporter sur le marché de l'emploi. Une courte majorité de salariés (51%) estime désormais qu'il faut "assouplir" les règles pour restaurer la compétitivité, mais 40% restent au contraire soucieux de "protéger au maximum les acquis". Toutefois, en cas de graves difficultés dans une entreprise, 7 salariés sur 10 appellent les syndicats à négocier des accords de compétitivité emploi plutôt que de les rejeter. L'enquête a été menée en avril par TNS Sofres pour l'association Dialogues auprès d'un panel représentatif de 1.000 Français, interrogés en face à face.