Les foyers allemands sont les plus sensibles aux économies d'énergie

  • A
  • A
Les foyers allemands sont les plus sensibles aux économies d'énergie
Partagez sur :

Alors que Britanniques et Américains sont à la traîne...

Les Allemands sont les plus enclins à réaliser de petits gestes au quotidien pour faire des économies d'énergie. Le premier baromètre international réalisé dans quatre pays (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Etats-Unis) par l'institut Harris Interactive et par Rexel. Ainsi, ils sont 71% outre-Rhin à éteindre four et plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson, contre 38% des Américains. Les Français arrivent juste derrière dans le classement, avec près de huit personnes sur 10 interrogées qui replissent au maximum leur machine à laver avant de lancer le programme, contre 52% aux Etats-Unis. Et le scénario est le même pour tous les petits réflexes, qu'il s'agisse de choisir des multiprises avec interrupteur, ou de limiter ll'utilisation du chauffage, avec des Européens qui semblent plus sensibilisés sur cette question. "Les pays anglo-saxons, avec un taux très élevé de propriétaires (autour de 70% pour les Etats-Unis comme pour le Royaume-Uni, contre 60% pour la France) se montrent les plus enclins à réaliser des investissements dans leur logement, à la différence des Allemands, dont le taux de propriétaire est inférieur à 50%, alors même que ces derniers étaient en pointe en termes de gestes quotidiens d'économie d'énergie", commente Jean-Daniel Lévy, directeur du Département Politique-Opinion de Harris Interactive.