Les fonds de pension, mastodontes de l'économie

  • A
  • A
Les fonds de pension, mastodontes de l'économie
Partagez sur :

L'encours total détenu par les 300 plus gros fonds de pension du monde atteignait 14.000 milliards de dollars à fin 2012...

Les actifs détenus par les fonds de pension atteignent des niveaux records. Selon la dernière étude annuelle du cabinet de conseil Towers Watson, l'encours total détenu par les 300 plus gros fonds de pension du monde atteignait 14.000 milliards de dollars à fin 2012. Un chiffre jamais atteint et en hausse de 9,8% sur un an ! La bonne tenue des places financières ainsi que l'argent frais investi dans ces fonds explique cette performance nettement supérieure à celle de 2011, année au cours de laquelle l'encours global avait progressé de seulement 1,9%. En cumulé, la croissance des fonds de pension entre 2007 et 2012 atteint 17,3% contre 22,2% sur la période allant de 2006 à 2011. Comme le rappelle Vernimmen, les fonds de pensions sont des investisseurs institutionnels qui gèrent l'argent qui leur a été confié par des entreprises et des salariés en vue d'assurer à ces derniers un revenu sous forme de pension lorsqu'ils auront cessé leurs activités professionnelles. En termes géographiques, l'Amérique du Nord continue de dominer le monde des fonds de pension avec des actifs sous gestion représentant plus de 40% de l'encours mondial. L'Europe (28,5%) et la zone Asie-Pacifique (26,3%) suivent loin derrière. Par pays, les Etats-Unis (124) et le Royaume-Uni (26) possèdent à eux deux la moitié des fonds classés dans le Top300 de Towers Watson. Sur la période 2007-2012, les deux pays ont néanmoins vu 29 de leurs fonds quitter le palmarès pour seulement 11 entrées. Le Japon en 1ère place Le Top20 répertorié par le cabinet de conseil  n'a par ailleurs pas évolué entre 2011 et 2012. Le fonds de pension public japonais occupe ainsi la première place mondiale avec près de 1.300 milliard de dollars d'encours ! Ce dernier figure en première position depuis l'année 2002 et devrait encore rester leader pendant de nombreuses années tant sa taille est supérieure à ses poursuivants. Le fonds de pension public norvégien, qui occupe la seconde position, gère en effet "seulement" 712,6 milliards de dollars d'actifs. En troisième position, le fonds de pension néerlandais ABP gère 372,9 milliards de dollars d'actifs. Pour trouver trace d'un fond français, il faut descendre à la 68ème place où figure le Fonds de Réserve des Retraites et ses 48,3 milliards de dollars d'encours. Le FRR est le seul représentant hexagonal dans le palmarès compte tenu du faire que notre  système de retraite repose majoritairement sur le principe de la répartition. A noter que les fonds présents dans le Top20 affichent une croissance moyenne annualisée de 4,8%. Une croissance relativement modérée qui s'explique notamment par le caractère prudent des investissements réalisés. Selon Towers Watson, les fonds présents dans le Top20 investissent en effet en moyenne à hauteur de 46% en obligations, 38% en actions et 16% en autres produits et trésorerie. Les fonds asiatiques se montrant encore plus prudents avec une part en obligations qui atteint 61%. Avec six représentants dans le Top20, la part des fonds de pension américains a légèrement augmenté, passant de 20,3% en 2011 à 20,8% en 2012, mais reste encore largement inférieur à son niveau d'avant-cris, soit 36% en 2007. Par ailleurs, toujours sur les cinq ans clos fin 2012, les fonds de pension américains présents dans le Top20 affichent le plus faible taux de croissance annualisé (en dollars) avec une hausse de 0,9%. Loin devant, figurent les fonds chinois dont le taux de croissance annualisé sur la période atteint 20,2%, et les fonds de Singapour (+4,7%) et de Norvège (+13,9%).