Les fonctionnaires dans la rue le 15 mai

  • A
  • A
Les fonctionnaires dans la rue le 15 mai
Partagez sur :

Pour exiger l'ouverture de négociations salariales dans la fonction publique et des mesures de rattrapage en matière de salaire...

Les cinq millions de fonctionnaires français sont appelé à manifester et à faire grève le 15 mai pour exiger l'ouverture de négociations salariales dans la fonction publique et des mesures de rattrapage en matière de salaire. Sept syndicats sont à l'origine de ce mouvement : la CFDT, la CGT, la CFTC, la FSU, Solidaires, l'UNSA et la FA-FP (Autonomes). "La politique d'austérité salariale à l'égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d'achat", écrivent-ils dans un communiqué commun. "Le contentieux salarial s'accumule et la poursuite du gel du point d'indice est inacceptable", ajoutent-ils. Ce point d'indice sert de base au calcul de leur salaire. Faire cesser le suspense  Dans son discours de politique générale prononcé mardi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a confirmé la mise en place d'un plan d'économies de 50 milliards d'euros, mais sans entrer dans les détails concernant notamment les fonctionnaires. Dans un communiqué distinct, la FSU demande au gouvernement "de faire cesser un suspense qui n'a que trop duré et de dire les mesures précises qu'il compte engager". Le Premier ministre a également fait plusieurs annonces en faveur des entreprises : "Baisser les cotisations se traduira par une difficulté de financement de la protection sociale et de fait une baisse de prestations. Le risque de fragilisation de la protection sociale est immense comme celui que s'éloigne un peu plus les objectifs d'égalité et justice sociale", a réagi le syndicat.