Les Etats-Unis doivent déposer avant ce soir le nom de leur candidat pour la Banque mondiale

  • A
  • A
Les Etats-Unis doivent déposer avant ce soir le nom de leur candidat pour la Banque mondiale
Partagez sur :

Les pays émergents devraient proposer deux candidatures pour la succession de Robert Zoellick...

Qui pour succéder à Robert Zoellick à la tête de la Banque mondiale ? Les candidats à sa succession ont jusqu'à ce soir pour se faire connaître auprès de l'institution. Les Etats-Unis, qui traditionnellement ont toujours occupé la présidence, n'ont pas encore révélé le nom de leur poulain, mais pourraient ne pas faire d'annonce publique. Les deux personnes le plus souvent citées comme successeurs possibles sont d'ailleurs deux Américains : la secrétaire d'Etat Hillary Clinton et l'ancien secrétaire au Trésor Lawrence Summers. Mais secrétariat d'Etat avait annoncé il y a quelques semaines qu'Hillary Clinton ne prendrait pas le poste. Les pays émergents devraient proposer les candidatures du ministre nigérian des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala, et de l'ancien ministre colombien des Finances Jose Antonio Ocampo. Ils entendent ainsi défier les Etats-Unis et remettre en cause cette tradition, alors qu'ils réclament depuis des années un rôle plus important dans la prise de décision dans les grandes institutions financières internationales. La Banque mondiale précise dans son règlement que les candidats devront avoir une expérience de la direction, de la gestion de grandes organisations, être fermement engagés dans la coopération multilatérale et avoir un vision claire de la mission de développement de la Banque...