Les Espagnols n'ont plus les moyens de payer leur téléphone portable

  • A
  • A
Les Espagnols n'ont plus les moyens de payer leur téléphone portable
Partagez sur :

486.000 lignes ont été coupées au mois d'octobre...

Les Espagnols n'ont plus les moyens de payer leur téléphone portable, confrontés à un chômage record et à une baisse des salaires... Pour le seul mois d'octobre, l'opérateur Movistar, filiale de Telefonica, a enregistré 284.000 fermetures de ligne. Vodafone, numéro deux du secteur de la téléphonie mobile en Espagne, a perdu 278.000 lignes et Orange 14.870, d'après le pointage mensuel livré ce lundi par l'autorité de régulation (CMT). Le nombre de lignes de téléphonie mobile en service en Espagne a chuté de 3,8% sur un an, alors que le pays comptait jusqu'ici plus d'abonnés que d'habitants. En plus des lignes supprimées, la CMT précise que 475.000personnes ont changé d'opérateur en octobre. Guerre des prix "Le secteur de la téléphonie mobile en Espagne ne se redresse pas. C'est le neuvième mois consécutif de recul", note la commission du marché des télécommunications. "Yoigo et les opérateurs de réseau mobile virtuel gagnent des clients mais ne peuvent pas compenser les pertes chez Movistar, Vodafone et Orange", ajoute la CMT. Telefonica et Vodafone ont mis fin au printemps dernier à leur politique de subvention sur les smartphones, ce qui a relancé la guerre des prix dans un pays frappé de plein fouet par la politique économique et sociale. En octobre, Telefonica représentait 37% du marché, contre 40% un an plus tôt. La part de marché de Vodafone est passée de 28 à 27%. Orange, qui n'a pas touché à ses subventions, a vu de sa part passer de 20 à 21%...