Les entreprises plus nombreuses à proposer de l'épargne salariale en 2011

  • A
  • A
Les entreprises plus nombreuses à proposer de l'épargne salariale en 2011
Partagez sur :

Les versements effectués sont en hausse mais l'encours recule...

De plus en plus d'entreprises proposent à leurs salariés un dispositif d'épargne. Elles étaient au nombre de 260.230 fin 2011, contre 243.230 au 31 décembre 2010, d'après l'enquête annuelle de l'association française de gestion financière. "Cette croissance repose sur l'augmentation du nombre de PME équipées d'un dispositif qui dépasse 254.000 (+7%)", souligne l'AFG. Les versements sur des dispositifs d'épargne salariale ont affiché une hausse de 20% par rapport à 2010 pour atteindre 16,3 milliards d'euros en 2011. Une progression qui "repose sur l'augmentation du nombre de salariés qui bénéficient d'un plan d'épargne (Plan Epargne Entreprise et/ou Plan d'épargne pour la retraite collectif - PERCO) et le rebond des résultats des entreprises en 2010 par rapport à 2009", explique l'association. Le site service-public.fr rappelle que "les sommes épargnées sur le PEE sont bloquées pendant une durée minimale de 5 ans (sauf cas de déblocage anticipé autorisé)". Les deux principaux cas de déblocages anticipés sont toujours la cessation du contrat de travail et l'achat de la résidence (projet immobilier financé en moyenne à hauteur de 8.894 euros). Si les sommes versées sur ces dispositifs progressent, l'encours recule de 3,5% à 85,3 milliards d'euros par rapport au 31 décembre 2010, "en raison d'un effet de marché défavorable en partie compensé par le bon niveau de souscriptions nettes", fait remarquer l'AFG.