Les entreprises ne pourront pas imposer plus de neutralité religieuse

  • A
  • A
Les entreprises ne pourront pas imposer plus de neutralité religieuse
Partagez sur :

L'Assemblée nationale a rejeté une proposition de loi de l'UMP...

Les entreprises ne pourront pas imposer de règles plus strictes en matière de neutralité religieuse... L'Assemblée nationale a rejeté ce jeudi une proposition de loi de l'UMP, déposée auprès de la Cour de cassation en mars dernier dans la foulée de l'arrêt défavorable à la crèche Babyloup. L'établissement avait licencié une puéricultrice portant un voile islamique, estimant qu'elle passait outre le principe de neutralité prévu par son règlement intérieur. Réglementer le port de signes religieux L'arrêt de la Cour de cassation avait provoqué un tollé et même le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait alors fait part de son étonnement. Le texte déposé par l'UMP avait donc pour objet "de permettre au chef d'entreprise de réglementer le port de signes et les pratiques manifestant une appartenance religieuse sur le lieu de travail". Proposition "électoraliste" Mais les socialistes et les autres groupes de la majorité présidentielle se sont prononcés contre. "Nous refusons l'instrumentalisation du débat sur la laïcité et la stigmatisation d'une religion", a commenté la socialiste Colette Capdevielle, estimant que la proposition de loi était "électoraliste".