Les deux repreneurs de Kem One ont jusqu'au 18 décembre pour finaliser leurs offres

  • A
  • A
Les deux repreneurs de Kem One ont jusqu'au 18 décembre pour finaliser leurs offres
Partagez sur :

Date de la prochaine audience devant le Tribunal de commerce de Lyon...

Les deux candidats à la reprise du chimiste Kem One ont jusqu'au 18 décembre prochain, date de la prochaine audience devant le Tribunal de commerce de Lyon, pour finaliser leurs offres, a annoncé le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Il s'agit des dossiers d'Open Gate et d'Alain Krassny, déposés aujourd'hui au tribunal et jugés recevables. "Ces offres supposent des évolutions contractuelles d'importance entre Kem One et ses différents partenaires qui n'ont pas encore toutes été signées", précise Bercy. Accompagnement de l'Etat"Les offres de reprise aujourd'hui déposées comportent toutes deux, dans le respect des procédures européennes, une proposition d'accompagnement financier de l'Etat qui demande en contrepartie un engagement total du repreneur qui sera choisi", ajoute Arnaud Montebourg. Au moment de l'annonce de son plan de "résistance économique" - dont le principal outil consiste à abonder le Fonds de développement économique et social (FDES) à hauteur de 300 millions d'euros, contre 80 millions actuellement - Arnaud Montebourg avait indiqué que le chimiste faisait partie des quatre entreprises appelées à bénéficier de prêts en priorité. Kem One emploie actuellement 1.800 salariés en France, dont 1.300 à Saint-Fons, près de Lyon, et à Balan dans l'Ain. L'entreprise a été placée en redressement judiciaire en mars dernier, neuf mois seulement après son rachat par Klesch auprès d'Arkema.