Les députés examineront le 16 septembre la "loi Florange"

  • A
  • A
Les députés examineront le 16 septembre la "loi Florange"
Partagez sur :

Le texte prévoit des pénalités pour les entreprises fermant un site rentable...

Les députés examineront le 16 septembre la "loi Florange", qui prévoit des pénalités pour les entreprises fermant un site rentable. Il s'agit d'un engagement de François Hollande lors de sa campagne pour l'élection présidentielle, prononcé dans un discours sur le site lorrain, en février 2012. Texte "insuffisant" La commission des Affaires économiques de l'Assemblée a adopté mercredi cette proposition de loi du groupe socialiste, soutenue par les groupes écologiste et radical de gauche. Le Front de gauche, qui juge ce texte "insuffisant", hésite entre un vote négatif et l'abstention. L'opposition UMP et UDI (centriste) est hostile à un texte jugé "contre-productif". Dizaines d'amendements La commission des Affaires économiques a adopté plusieurs dizaines d'amendements, comme celui qui prévoit de rendre caduque une offre publique d'achat (OPA) si elle ne débouche pas sur une détention de plus de 50% de la cible. Les députés examineront cette proposition de loi dès le 16 septembre pendant la nouvelle session extraordinaire du Parlement prévue du 10 au 30 septembre.