Les députés autorisent l'expérimentation de la vente à l'unité des antibiotiques

  • A
  • A
Les députés autorisent l'expérimentation de la vente à l'unité des antibiotiques
Partagez sur :

La mesure a pour but de lutter contre le gaspillage et l'automédication...

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2014, les députés français ont autorisé vendredi à titre expérimental la vente à l'unité de médicaments antibiotiques. Plusieurs pays européens, à l'image de l'Allemagne et de l'Espagne ont déjà adopté la mesure. Encadrer l'expérimentation L'expérimentation se fera sur une durée de trois ans alors que le texte initial en proposait quatre. Elle s'opèrera dans les pharmacies volontaires. Plusieurs amendements déposés sur l'article et visant à fixer les modalités de délivrance, de conditionnement, d'étiquetage et de traçabilité des médicaments délivrés à l'unité ont été adoptés. Par ailleurs, un premier bilan devra être présenté au Parlement dans les deux années qui suivent l'expérimentation. Lutter contre l'automédication Cette mesure a pour but de lutter contre le gaspillage et l'automédication.  Selon un rapport de l'inspection générale des Affaires sociales cité par le gouvernement, un médicament remboursé sur deux n'est pas consommé. "Des stocks dormants au domicile des patients entraînent une automédication inappropriée à partir des médicaments restants. En outre, la délivrance de médicaments au-delà du traitement prescrit a également un impact environnemental non négligeable et pose la question de leur co�"t pour l'assurance maladie", soulignait-il dans l'exposé des mesures.