Les dépôts auprès des banques grecques continuent de reculer

  • A
  • A
Les dépôts auprès des banques grecques continuent de reculer
Partagez sur :

Ils ont atteint un plus bas depuis 2006 en janvier...

Les entreprises et particuliers boudent les banques grecques... En janvier, les dépôts du secteur privé ont reculé de près de 3% à 174,9 milliards d'euros, soit un plus bas depuis novembre 2006, d'après les statistiques publiées par la Banque centrale européenne. Une situation que rencontrent également les pays de la périphérie de la zone euro. A l'exception du Portugal, les dépôts placés dans les banques de ces pays ont en effet reculé de manière significative l'an dernier. La semaine dernière, les Etats membres de la zone euro ont débloqué une aide de 130 milliards d'euros via le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) à destination d'Athènes. Parallèlement, le gouvernement grec est parvenu à un accord avec les acteurs du monde de la finance pour réduire de 53,5% ses engagements envers eux, ce qui représente l'équivalent de 107 milliards d'euros. Cette aide doit permettre à la Grèce de retrouver la confiance des investisseurs.