Les défaillances d'entreprises devraient frôler des records en 2013

  • A
  • A
Les défaillances d'entreprises devraient frôler des records en 2013
Partagez sur :

Les grandes entreprises sont en première ligne...

Le volume des faillites d'entreprises devrait se maintenir au plus haut en 2013. Le cabinet Euler Hermès a fait ses calculs, et table sur 62.200 défaillances sur l'ensemble de l'année. "En France, les défaillances d'entreprises restent en progression à l'issue des cinq premiers mois de 2013, avec plus de 26.600 cas depuis le début de l'année (+0,8%) et plus de 61.250 sur douze mois (+3,8%). Un bilan proche des points hauts de 1993, de 1996 et de 2009", écrit le cabinet. Il table sur une légère embellie seulement pour 2014, avec un repli limité à -1%, ce qui représenterait 61.800 faillites. Sinistralité Les grandes entreprises sont en première ligne, avec la plus forte progression du volume de faillites. "Sur les cinq premiers mois de l'année 2013, les entreprises de plus de 15 millions d'euros de chiffre d'affaires affichent une hausse de la sinistralité de +15,7% et celles de plus de 200 employés de 33,3%", analyse Nicolas Delzant, président du directoire d'Euler Hermes France. 75% des régions D'après Euler Hermès, plus de 75% des régions ont été touchées par des défaillances sur les douze derniers mois, à fin mai 2013. Onze régions ont enregistré une nette hausse des cas de faillites, avec un rythme de hausse important pour quatre d'entre-elles : les Midi-Pyrénées (+11,8%), la Haute-Normandie (+11,9%), l'Auvergne (+16,2%) et les Pays de la Loire (+23,3%), notent les auteurs de cette étude.