Les déclarations du G20 sans effet sur les marchés asiatiques !

  • A
  • A
Les déclarations du G20 sans effet sur les marchés asiatiques !
Partagez sur :

"Les banques centrales continueront de fournir aux banques les liquidités nécessaires", ont annoncé jeudi les ministres des Finances du G20...

Les places asiatiques finissent la semaine dans le rouge, malgré l'affirmation par le G20 hier soir de son soutien à la croissance et au secteur bancaire. Alors que Tokyo est fermé pour un jour férié au Japon, Hong Kong abandonne 2%, tandis que le Shanghai Composite et l'ASX200 de Sydney lâchent respectivement 1% et 1,5%. Séoul et Taiwan sont une nouvelle fois lourdement sanctionnés avec des chutes respective de 5,7% et 3,5%. Enfin, Singapour et la Bourse de Bombay (indice BSE Sensex) reculent d'environ 1,2%. Hier, le Dow Jones a fini en baisse de 3,5%, tandis que l'EuroStoxx a plongé de 5%, sur des craintes de récession mondiale et de crise bancaire en Europe... Les ministres des Finances du G20, réunis hier soir à Washington, ont publié un communiqué assurant que "les banques centrales continueront de fournir aux banques les liquidités nécessaires" et que "les politiques monétaires maintiendront la stabilité des prix et continueront de soutenir la reprise économique". Concernant la crise de la dette européenne, le G20 a promis que les moyens du Fonds européen de stabilité financière (FESF) seront renforcés avant la prochaine réunion du G20, prévue courant octobre. Cette communication a permis de stabiliser l'Euro ce matin sur la barre de 1,35$ (+0,3%) et de limiter les dégâts sur certaines Bourses asiatiques, alors que les 'futures' restent hésitants sur les indices européens et américains. Les investisseurs demeurent en effet globalement prudents, et ne sont pas vraiment convaincus de la capacité des dirigeants mondiaux à s'accorder pour éviter une nouvelle récession aux Etats-Unis et en Europe.