Les créations d'emplois moins nombreuses aux Etats-Unis en août

  • A
  • A
Les créations d'emplois moins nombreuses aux Etats-Unis en août
Partagez sur :

La Banque centrale américaine risque de se montrer prudente sur le calendrier de remontée des taux.

Les chiffres de l'emploi, déterminants dans la stratégie adoptée par la Banque centrale américaine (Fed), sont suivis de très près aux Etats-Unis. En ao�"t, le rythme de créations de postes non-agricoles a nettement ralenti. Elles sont ressorties à 142.000 après 212.000 en juillet -chiffre révisé - et contre 230.000 attendu par le consensus d'économistes. Parallèlement, le pourcentage d'Américains qui travaillent ou recherchent activement un emploi a diminué lui aussi, à 62,8% après 62,9% en juillet. En revanche, le taux de chômage s'est repli de 0,1 point à 6,1%. La présidente de la Fed se veut prudente Ces données risquent de conforter les propos de la présidente de la Fed, Janet Yellen. Le mois dernier, elle a estimé dans un discours prononcé à Jackson Hole, que si le taux de chômage avait reculé plus rapidement que prévu, il ne permet pas à lui seul d'évaluer la vigueur du marché de l'emploi, des milliers de travailleurs ayant été découragés de chercher du travail ou contraints d'occuper un temps partiel. "Le défi majeur est d'évaluer à quel point l'économie est maintenant proche de la réalisation de l'objectif de l'emploi maximal", avait-elle expliqué. Pour Janet Yellen, la Fed doit donc faire preuve de "prudence" dans le calendrier de remontée des taux. A moins, qu'une amélioration significative intervienne plus rapidement que prévu sur le marché de l'emploi.