Les constructions de logements restent en berne

  • A
  • A
Les constructions de logements restent en berne
Partagez sur :

Pour tenter de limiter la casse, le gouvernement a annoncé une série de nouvelles mesures le mois dernier.

Le contexte économique morose continue de peser sur le secteur de la construction. Au deuxième trimestre, le ministère de l'Ecologie a recensé 69.531 mises en chantier de logements, soit un repli de 19,3% par rapport à la même période de l'an dernier, montrent les dernières statistiques. Sur les douze derniers mois, la tendance est la même, avec 305.654 constructions entamées, en repli de 10,7% en comparaison des douze mois précédents. Tous les secteurs en baisse Sur la période avril-juin, le ministère indique qu'à "l'exception des logements en résidence (+ 20,9%), tous les secteurs de la construction sont orientés à la baisse. Les mises en chantier de logements individuels sont en repli de 29,4% ; la baisse des logements individuels purs (- 31,2%) est plus prononcée que celle des logements individuels groupés (- 24,2%)". Le nombre de permis de construire délivré est également en forte baisse (-12,5%) à 88.911 unités. Plan d'urgence Pour tenter de faire face à la crise du logement, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à booster les constructions. Parmi celles-ci figure l'élargissement du prêt à taux zéro (PTZ). Le gouvernement se fixe comme objectif de faire passer leur nombre de 45.000 aujourd'hui à 80.000. Pour cela, le plafond de conditions de ressources va être relevé. La fédération professionnelle de l'immobilier (FPI) a salué les mesures d'urgence, tout en se montrant prudente. Elle estime qu'il faudra aller plus loin, en mettant en place un dispositif d'aide à la primo-accession, notamment en zones tendues.