Les concurrents de GDF planchent sur un recours contre la hausse du gaz

  • A
  • A
Les concurrents de GDF planchent sur un recours contre la hausse du gaz
Partagez sur :

La hausse uniforme de 4,4% des tarifs induit "une véritable distorsion de concurrence au détriment des fournisseurs présents sur le marché résidentiel", pour les professionnels de l'Anode...

Les concurrents de GDF Suez poursuivent leur offensive dans le dossier du gel des tarifs du gaz. Après avoir saisi le Conseil d'Etat, qui a entraîné la suspension de cette décision du gouvernement, ils s'attaquent désormais à la future hausse de 4,4% annoncée pour janvier. L'Anode, qui regroupe notamment Poweo, Direct Energie et Altergaz, conteste dans un communiqué "le principe d'une hausse généralisée, applicable tant au marché résidentiel qu'au marché des professionnels, alors que seuls les consommateurs particuliers étaient concernés par le gel total des tarifs depuis juillet 2011". Il étudie "tout recours potentiel permettant de remédier à cette situation intenable pour les fournisseurs alternatifs". Car les professionnels jugent que l'ordonnance du Conseil d'Etat n'a pas été suivie : elle était fondée sur "l'obligation de préserver l'objectif d'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie", mais pour l'Andode, "la hausse uniforme de 4,4% des tarifs induit une véritable distorsion de concurrence au détriment des fournisseurs présents sur le marché résidentiel". "Avec cette mesure uniforme, ce sont les professionnels qui supporteront en fait une partie de la hausse des tarifs des particuliers que le gouvernement ne souhaite pas annoncer aux citoyens", ajoute l'association, qui critique "l'absence de fondement légal de cette décision politique".