Les centres Leclerc perdent leur fondateur Edouard Leclerc

  • A
  • A
Les centres Leclerc perdent leur fondateur Edouard Leclerc
Partagez sur :

Il est décédé ce lundi à l'âge de 85 ans

Les centres de grande distribution Leclerc viennent de perdre leur fondateur, Edouard Leclerc, décédé ce lundi à l'âge de 85 ans, a indiqué l'association du même nom, à l'agence de presse Reuters. Deuxième enseigne derrière Carrefour Cet entrepreneur breton, né le 20 novembre 1926 à Landerneau, laisse derrière lui la deuxième plus grande enseigne de distribution française, derrière Carrefour. Une histoire qui a débuté en 1949, lorsque Edouard Leclerc ouvre une première épicerie dans sa ville natale, qui donnera ensuite naissance à une "coopérative de patrons". Leclerc ambitionne de devenir numéro un Edouard Leclerc a officiellement passé les rênes de son empire en 2005 à son fils Michel-Edouard, qui a gardé la tradition d'indépendance du mouvement de même que sa politique de prix agressive. Leclerc, qui regroupe aujourd'hui 530 adhérents, compte 560 magasins dans l'Hexagone et emploie 96.000 personnes, ambitionne de devenir le premier distributeur français. Et le groupe semble sur la bonne voie pour y parvenir : cet été, il a fait état d'un chiffre d'affaires semestriel de 15,2 milliards d'euros en France (hors essence) et de 1,05 milliard à l'international. Sur la période, sa part de marché avait progressé de 0,8 point dans l'Hexagone et se situait à 18,1% au 10 juin 2012, alors que celle de son rival a perdu un point à 21,1%, selon les chiffres de Kantar Panel. La saga Leclerc est bien partie pour durer... (Sur la photo : Michel-Edouard Leclerc, fils d'Edouard Lelerc)