Les candidats à la présidentielle peu crédibles sur l'emploi

  • A
  • A
Les candidats à la présidentielle peu crédibles sur l'emploi
Partagez sur :

55% des Français jugent que ce problème "ne dépend pas réellement de l'action politique"...

Les candidats à la présidentielle ont toutes les peines à convaincre sur le chômage... La majorité (55%) des Français sondés pour le baromètre CSA pour '20 Minutes', RMC et BFMTV estiment d'ailleurs qu'aucun candidat n'a les épaules assez solides pour lutter contre ce problème. C'est François Hollande, le candidat PS, qui s'en sort le mieux avec 45% de sondés qui estiment qu'il fait des "propositions intéressantes" - 50% jugent néanmoins qu'elles ne le sont pas. François Bayrou arrive en deuxième position avec 37% d'avis positifs, devant Nicolas Sarkozy (31%), Marine Le Pen (26%), Jean-Luc Mélenchon (22%) et Eva Joly, bonne dernière avec 15%. Plus d'un tiers des Français (33%) jugent que la mondialisation est la cause principale du chômage, devant la politique du gouvernement (25%), la crise de l'euro (21%), et le système social français (18%). Des chiffres qui relativisent "le boulet que représente le chômage pour Nicolas Sarkozy", estime le directeur du département Opinion de CSA, Jérôme Sainte-Marie, interrogé par '20 Minutes'. Conséquence selon lui, les candidats "sont obligés de parler du chômage mais ils ne peuvent pas en faire le thème central de leur campagne, car ce serait attaquer de front l'incrédulité des Français en la matière, construite en trente années" de montée du chômage...