Les cadres croient pas à l'efficacité du gouvernement pour redresser la situation économique

  • A
  • A
Les cadres croient pas à l'efficacité du gouvernement pour redresser la situation économique
Partagez sur :

Et ne ne voient pas d'opportunité pour accélérer leur carrière dans les prochains mois...

Le pessimisme est toujours de mise chez les cadres... L'indice synthétique de leur moral, mesuré au mois de février dans le baromètre économique de Viavoice pour 'Le Figaro', France Inter et HEC, regagne néanmoins trois points, passant de -48 en janvier à -45. Concernant leur situation financière, ils sont 36% à penser qu'elle risque de se dégrader dans les mois à venir, ce qui montre là aussi une légère amélioration (ils étaient 39% en janvier). Seuls 17% tablent sur une amélioration, contre 13% un mois plus tôt. Les cadres estiment que les opportunités "pour faire progresser leur carrière" dans les mois à venir seront faibles, à une écrasante majorité (80%, contre 83% en janvier). Les politiques pas à la hauteur L'étude montre une nouvelle fois le manque de popularité de l'exécutif. Interrogés sur les personnalités influentes pour améliorer la situation économique en France, seuls 16% citent François Hollande. L'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin de l'année, ou l'objectif de 3% du déficit public (déjà abandonné par le gouvernement) semblent très loin, pour les cadres. Ils sont seulement 14% à croire à l'action du ministre de l'Economie Pierre Moscovici, à égalité avec la patronne du FMI Christine Lagarde. Suivent Arnaud Montebourg (9%), ex-aequo avec le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. A noter que 34% des sondés estiment "qu'aucune de ces personnalités" n'est à la hauteur.