Les buralistes réclament un moratoire sur les prix du tabac

  • A
  • A
Les buralistes réclament un moratoire sur les prix du tabac
Partagez sur :

Alors que les prix devraient encore progresser de 5% le 1er juillet...

Des manifestations seront organisées dans les jours à venir dans cinq grandes villes de France, à l'initiative des buralistes, qui réclament un moratoire sur les prix du tabac. Les taxes augmenteront en effet d'environ 5% le 1er juillet et une nouvelle hausse des prix est envisagée pour le mois d'octobre. Chute des ventes Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, les ventes de cigarettes ont chuté de près 9% au premier trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2012, les prix de vente augmentant parallèlement de 6,5%. Des chiffres qui inquiètent les buralistes. Ces derniers estiment dans un communiqué que le marché s'effondre "au profit d'un marché parallèle dont la croissance ne s'essouffle pas, tant aux frontière avec les achats frontaliers, que dans le centre et dans l'Ouest de la France, où le trafic s'installe". 5 jours de manifestations Ces manifestations sont prévues à Paris le 22 mai, à Strasbourg et Lyon le 23, à Lille le 27 et à Toulouse le 30, précise la Confédération des buralistes, qui dénombre 27.000 commerçants en France.