Les Britanniques appellent le ministre du Travail à vivre avec 53 livres par semaine

  • A
  • A
Les Britanniques appellent le ministre du Travail à vivre avec 53 livres par semaine
Partagez sur :

Une pétition qui a déjà reçu 400.000 signatures...

"Vivre avec 53 livres par semaine ? Prouvez-le !", demandent les britanniques à leur ministre du Travail, Iain Duncan Smith, dans une pétition déjà signée par 400.000 citoyens. Cet appel fait suite aux propos du principal intéressé tenus sur la BBC, en début de semaine. A la radio, le journaliste reprenait le témoignage d'un commerçant qui disait être contraint de vivre avec 53 livres - 60 euros - par semaine , depuis que sa prestation logement lui avait été retirée. Iain Duncan Smith avait alors assuré que s'il devait vivre avec cette somme "il le ferait". Cela correspondrait à une baisse de son revenu actuel de 97%, précise la BBC... Réforme du système de prestations Au travers de cette pétition, les Britanniques protestent contre la remise à plat du système de prestations sociales actuellement en cours. Parmi les réformes envisagées figure un impôt, surnommé par ses opposants 'taxe sur la chambre à coucher'. Les Britanniques logeant en HLM, et qui disposent d'une chambre vide, vont ainsi subir une baisse de 14 % de leurs aides au logement. "J'ai été au chômage deux fois dans ma vie (...) Je sais ce que c'est que de vivre sur le seuil de pauvreté", a rétorqué le ministre du Travail dans une interview accordée au 'Wanstead and Woodford Guardian'. Selon lui, cette pétition réduit le débat : "Je ne pense pas qu'il soit judicieux de parler d'un cas précis, nous avons un système de protection sociale où il y a beaucoup d'avantages pour les personnes à très faibles revenus", a-t-il ajouté. Mercredi, le Premier ministre britannique, David Cameron a également été interpellé sur cette pétition. Il a déclaré que selon lui, le niveau des prestations sociales est juste...