Les bourses asiatiques dans le rouge après la dégradation de l'Esapgne par Moody's

  • A
  • A
Les bourses asiatiques dans le rouge après la dégradation de l'Esapgne par Moody's
Partagez sur :

L'agence a dégradé hier soir la note de la dette souveraine de Madrid de trois crans, à "Baa3".

Les principales Bourses asiatiques reculent ce jeudi matin, après la dégradation par Moody's de la note de la dette de l'Espagne, qui frôle désormais le statut de "junk bond". A Tokyo, l'indice Nikkei cède 0,14% peu avant la clôture après avoir reculé de 0,7% en début de séance, tandis que Hong Kong perd 0,6%, le Shanghai Composite baisse de 0,3%, Taiwan est à l'équilibre (+0,05%) et Séoul cède 0,1%. De son coté, Sydney relâche 0,5%, Singapour cède 0,3% et Bombay (indice BSE Sensex) redonne 0,2%. Sur le marché des changes, l'Euro regagne malgré tout 0,1% à 1,2585$ malgré les inquiétudes concernant la contagion de la crise de la dette européenne, et alors que les Grecs sont appelés ce dimanche aux urnes, une élection qui scellera l'avenir du pays vis-à-vis de la zone Euro... Hier soir, l'agence de notation Moody's a donc dégradé de trois crans la note de la dette souveraine de l'Espagne, à "Baa3", à un seul cran du statut de "junk bond", qui interdirait à la plupart des fonds d'investissement de détenir des obligations d'Etat espagnoles dans leurs portefeuilles. Moody's s'inquiète en effet de l'alourdissement de la dette de Madrid après l'annonce d'un plan d'aide de jusqu'à 100 MdsE à ses banques, et souligne l'accès désormais "limité" du pays aux marchés financiers. Les dernières statistiques en provenance d'Europe et des Etats-Unis ne sont pas non plus très encourageantes : la production industrielle de la zone Euro a baissé de 0,8% en avril après -0,1% en mars, et elle a même reculé de 2% en Allemagne, qui faisait figure jusqu'ici de moteur de l'Europe... Aux Etats-Unis, les ventes de détail ont baissé de 0,2% en mai, leur 2ème mois consécutif de recul...