Les banques prêtent de plus en plus difficilement

  • A
  • A
Les banques prêtent de plus en plus difficilement
Partagez sur :

Les conditions d'octroi sont aussi bien resserrées pour les prêts immobiliers que pour les collectivités locales.

Les banques ont légèrement resserré leurs critères d'octroi de prêts immobiliers en novembre, montre l'enquête mensuelle menée par la Banque de France. "Les marges ont été légèrement rehaussées, de manière un peu plus marquée pour les prêts immobiliers présentant un profil de risque moyen", souligne-t-elle. Parallèlement, les durées des crédits accordés ont été réduites. Les banques justifient le durcissement d'octroi des prêts principalement par "la dégradation des perspectives relatives à l'activité économique et à l'évolution du marché du logement", note l'enquête. Du côté de la demande de crédit, la banque de France fait remarquer que la baisse se poursuit mais de façon moins importante qu'attendu. Ainsi, "le repli généralisé annoncé lors de la dernière enquête trimestrielle ne s'est pas produit". La situation est encore plus compliquée en ce qui concerne les collectivités locales, une large majorité des banques déclarant avoir durci ses critères d'octroi. "Les établissements invoquent à nouveau leurs difficultés d'accès aux financements longs correspondant aux investissements des collectivités territoriales". La demande de prêts auprès des banques commerciales a d'ailleurs augmenté du fait de la raréfaction des autres sources de financement, précise la Banque de France