Les banques européennes doivent soumettre leurs plans de recapitalisation avant ce soir

  • A
  • A
Les banques européennes doivent soumettre leurs plans de recapitalisation avant ce soir
Partagez sur :

C'est la date limite fixée par l'autorité bancaire européenne pour détailler leurs plans destinés à renforcer leurs fonds propres...

C'est ce vendredi que les 71 banques du Vieux continent qui ne l'ont pas encore fait, doivent remettre leur plan de recapitalisation à l'Autorité bancaire européenne afin de renforcer leurs fonds propres et se conformer aux exigences de solvabilité de l'ABE. Le montant total des besoins est estimé à environ 115 milliards d'euros. Alors que les autorités européennes ont demandé aux établissements de s'assurer que leur ratio de fonds propres pondéré des risques atteigne au moins 9% d'ici la fin juin 2012, l'allemande Commerzbank et l'italienne Monte dei Paschi di Siena pourraient être forcées de subir une nationalisation partielle ou totale, faute de plan crédible, écrivait jeudi le 'Financial Times'. Les derniers tests de résistance estimaient les besoins à 5,3 milliards d'euros pour Commerzbank et 3,3 milliards d'euros pour MPS, des sommes qui devront, "de façon presque inévitable", provenir d'une nouvelle aide publique, selon des sources citées par le 'FT'... En France, la plupart des banques ont choisi de réduire leurs bilans plutôt que de faire appel aux marchés, dans un environnement boursier défiant vis-à-vis du secteur. L'ABE évalue leurs besoins en recapitalisation à 7,3 milliards d'euros dont 1,5 milliard pour BNP Paribas, 3,7 milliards pour BPCE et 2,1 milliards pour la Société Générale, Crédit Agricole n'ayant pas la nécessité de renforcer ses fonds propres.