Les banques de la zone euro ont durci leurs conditions de prêts fin 2011

  • A
  • A
Les banques de la zone euro ont durci leurs conditions de prêts fin 2011
Partagez sur :

Au quatrième trimestre, 29% des établissements sondés par la BCE ont accordé plus difficilement un prêt immobilier aux ménages, soit 18% de plus qu'au trimestre précédent...

Plombées par la crise de la dette et par l'affaiblissement des perspectives économiques de la zone euro, les banques de la région ont nettement durci leurs conditions d'octroi de prêts au quatrième trimestre, montre une étude réalisée par la BCE et publiée mercredi. A titre d'exemple, 29% des établissements sondés accordent plus difficilement un prêt immobilier aux ménages, soit 18% de plus qu'au trimestre précédent (13% pour le crédit à la consommation, +10%). Du côté de la demande, les banques du Vieux continent ont enregistré un net déclin, en particulier pour les besoins d'investissements en capital fixe des entreprises. Les résultats de l'enquête laissent par ailleurs présager d'un nouveau durcissement dans les mois à venir, mais à un rythme plus lent qu'au quatrième trimestre 2011, précise la banque centrale européenne. Pourtant, en ce qui concerne l'accès au financement bancaire de marché, les établissements de la zone euro font état d'une légère détente au cours du dernier trimestre 2011, par rapport à la précédente enquête. Pour les mois à venir, les banques tablent sur une poursuite de l'amélioration, reflétant l'efficacité des mesures non conventionnelles prises par la BCE (achats d'obligations sécurisés et opérations de refinancement).