Les bancaires toujours sous pression

  • A
  • A
Les bancaires toujours sous pression
Partagez sur :

Les bancaires ont enregistré une nouvelle séance de fort repli, affectées par les craintes des dettes souveraines européennes?

Les valeurs bancaires ont encore lourdement pesé sur la tendance ce mardi à la Bourse de Paris, toujours affectées par les craintes sur les dettes souveraines européennes. Société Générale, lanterne rouge du CAC40, a cédé -6,5% à 18,92 euros suivi de BNP Paribas (-5,2% à 29,66 euros), Crédit Agricole (-4,7% à 5,56 euros) et Natixis (-4,6% à 2,44 euros)... Le marché parisien enregistre pour sa part une nouvelle séance de repli (-1,1% à 2.965 points). "La crise de la dette souveraine et plus précisément la situation de la Grèce effraie les investisseurs. Le plan de sauvetage de cette dernière ne sera peut être pas mis en place", explique ainsi Saxo Banque dans une note. L'exposition exacte des banques européennes aux dettes souveraines est difficile à évaluer. Selon une source européenne interrogée par Reuters, le FMI estime qu'elles risquent d'être confrontées à un manque de fonds propres de l'ordre de 200 milliards d'euros pour affronter la crise de la dette souveraine dans la zone euro et un ralentissement de la croissance.