Les autoroutes de France plaisent à ses voisins européens

  • A
  • A
Les autoroutes de France plaisent à ses voisins européens
Partagez sur :

Alors que les autoroutes sont quasiment gratuites en Belgique et aux Pays-Bas, le rapport qualité/prix est jugé meilleur en France.

En période de grands départs en vacances, Vinci a sondé ses voisins européens afin d'avoir leur avis sur la qualité des autoroutes françaises. Le bilan est globalement positif. Des autoroutes jugées de meilleure qualité que dans leur pays A l'exception des Néerlandais, les Européens sondés par Ipsos sont davantage satisfaits des autoroutes françaises que de celles de leur propre pays, à commencer par les Belges (94% d'avis favorables pour la France contre 61% pour leur pays). Suivent les Espagnols (91% contre 79%) et dans une moindre mesure les Allemands (83% contre 79%). Des systèmes autoroutiers très différents Ces divergences d'appréciation s'expliquent en partie par des systèmes de gestion très différents, souligne l'institut de sondages. En Espagne, les autoroutes sont payantes et concédées alors qu'elles sont gratuites en Belgique, à l'exception d'un seul tunnel tout comme aux Pays-Bas (deux tunnels payants seulement). En Allemagne, les contribuables paient un impôt pour financer les autoroutes. Interrogés sur le rapport qualité/prix, il semble donc logique que les Allemands le jugent meilleur dans leur pays (32% d'avis favorables seulement pour la France). En revanche, malgré une quasi-gratuité dans leur Etat, les Belges et Néerlandais jugent le rapport qualité/prix plus satisfaisant en France (respectivement 76% et 53%). Les Espagnols, dont le système est proche de celui de la France, estiment également le rapport qualité/prix meilleur au sein de l'Hexagone.