Les actes d'incivilité bondissent dans les banques

  • A
  • A
Les actes d'incivilité bondissent dans les banques
Partagez sur :

5.000 injures ou agressions ont été enregistrés en 2012, mais le recensement est beaucoup plus poussé...

Plus de 5.000 incivilités ont été dénombrées dans les agences bancaires de quartier en 2012. Un chiffre en hausse de 38% sur un an, d'après un document de l'Association française des banques, auquel ont a accès le journal 'Les Echos'. Injures et insultes sont les plus souvent enregistrées contre les agents, puisqu'elles représentent 44% des faits signalés, devant les menaces (29% ), et les agressions de type harcèlement, chantage, ou dégradations (25% ). Les agressions physiques sont des cas rares, avec 7 faits graves avec arrêt de travail recensés l'an dernier, et 129 cas de violences légères). Meilleur signalement La progression des statistiques s'explique avant tout par un meilleur signalement, alors qu'un accord sur les incivilités "a été signé en 2006 par par les cinq organisations syndicales représentatives de la profession", rappellent 'Les Echos'. Mais pour les syndicats, les clients sont également plus tendus : "La crise financière a entraîné une dégradation de l'image des banques, qui ont servi de boucs émissaires. Ceux qui en subissent directement les conséquences, ce sont les personnels en agence", a confié aux 'Echos' Luc Mathieu, secrétaire général CFDT banques et assurance.