Les accords entre Nestlé et L'Oréal ne sont pas modifiés

  • A
  • A
Les accords entre Nestlé et L'Oréal ne sont pas modifiés
Partagez sur :

La mise sous tutelle de Liliane Bettencourt ne casse pas le statu quo

Le placement sous tutelle ne modifie rien dans les accords passés entre L'Oréal et Nestlé. La fille de la milliardaire, Françoise Meyers, et ses deux petit-fils, ont communiqué à la mi-journée pour affirmer que cette décision de justice ne modifiait en rien le statu quo. Le géant suisse de l'alimentaire possède une participation de 29,7% dans L'Oréal, ce qui fait de lui le deuxième actionnaire du groupe derrière la famille Bettencourt, qui détient 30,9% du capital. La famille et Nestlé sont liés jusqu'en 2014 par un pacte d'actionnaires qui donne un droit de préemption à chacune des parties si l'une d'elles se décidait à vendre ses parts. Nestlé s'est engagé au statu quo du vivant de la milliardaire, et dans les six mois après sa mort, mais des rumeurs récurrentes font état d'une possible OPA. "S'agissant de L'Oréal, c'est la holding familiale Téthys qui continuera à exercer seule les droits de vote de la famille", ajoutent-ils, précisant que les équilibres de l'actionnariat et du conseil d'administration ne seront pas modifiés.