Le taux du livret A pourrait chuter à 0,5% avec l'inflation

  • A
  • A
Le taux du livret A pourrait chuter à 0,5% avec l'inflation
Partagez sur :

Mais le gouvernement risque de déroger à la règle, laissant de côté les préconisations de la Banque de France.

C'est une mauvaise nouvelle pour les épargnants. Les chiffres de l'inflation à fin juin sont tombés et ils ne laissent rien entrevoir de bon pour ces derniers. Sur un an, les prix hors tabac n'ont augmenté que de 0,3%. Dans ces conditions, en appliquant la formule dédiée (inflation +0,25% arrondi au quart de point le plus proche), le taux du Livret A devrait théoriquement être fixé à 0,5% à partir du mois d'ao�"t. Un niveau qui constituerait bien évidemment un record et marquerait une baisse de 0,75% par rapport à la rémunération actuelle du Livret. La Banque de France prône une stricte application Il y a en tout cas sur la place des défenseurs d'un taux bas. Hier, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a de nouveau plaidé pour une stricte application de la formule afin de ne pas pénaliser le logement social (financé par les dépôts sur les Livrets A). Le gouvernement devrait s'y opposer Pourtant, le gouvernement devrait avoir du mal à accepter une telle glissade du taux du livret préféré des Français. En laissant le taux tomber à 0,5%, il risquerait de provoquer la colère des épargnants et d'entraîner un transfert massif d'épargne vers d'autres supports plus attractifs. L'exécutif devrait donc choisir de passer une nouvelle fois outre la formule. Si un maintien du taux à 1,25% paraît inenvisageable, reste à savoir si Bercy fixera la barre à 1% ou à 0,75%.