Le taux de croissance de l'Inde fait "rêver" François Hollande

  • A
  • A
Le taux de croissance de l'Inde fait "rêver" François Hollande
Partagez sur :

Alors que Paris s'apprête à réviser à la baisse sa prévision croissance économique de 0,8% pour 2012

Le gouvernement français s'apprête à réviser à la baisse sa prévision croissance économique de 0,8% pour 2012... En visite d'Etat en Inde, le président français n'a pourtant pas hésité à mettre en parallèle le taux de PIB de Paris à celui de New Delhi, en mettant en avant leur objectif commun de le hisser. Pourtant, les chiffres entre les deux pays n'ont rien à voir : "Les Indiens souhaitent que leur taux de croissance puisse dépasser 8, 9, 10%... j'en rêvais !", a-t-il déclaré lors d'un discours au Memorial Nehru. "Aujourd'hui, leur crainte, c'est qu'elle puisse descendre à 5%, ce qui serait une très grande performance pour la France mais un risque pour l'économie indienne parce que vos besoins liés à la progression de la population, à son besoin d'accéder au marché de consommation, aux biens durables exigent une croissance forte". "La crise de la zone euro est derrière nous" Le chef de l'Etat français a donc évoqué un "objectif commun" aux deux pays : hisser notre taux de croissance". "Nous, en France nous luttons pour que la croissance ne soit pas en dessous de zéro, nous y parviendrons ! ", a-t-il ajouté, provoquant au passage quelques rires chez les élus et membres du gouvernement indien. Le chef de l'Etat a aussi évoqué la situation de la zone euro, en affichant une poisition rassurante. "Je veux vous l'affirmer ici avec la gravité et la responsabilité du moment que nous traversons et de la fonction que j'exerce : La crise de la zone euro est derrière nous", a-t-il affirmé. Mais "pour autant, "si l'Europe a retrouvé sa capacité et la confiance qu'elle devait mériter par ses efforts, et notamment le sérieux budgétaire, l'Europe n'est pas sortie de la crise économique, donc nous devons agir en Europe et dans le monde".